17e édition du Salon des vins de Vaudreuil-Soulanges 2022

22
Mar

Salon des vins pour les nuls

Sylvain Vaillancourt, sommelier consultant.

Sylvain Vaillancourt, sommelier consultant.

Comment profiter au mieux d’un tel événement? Quels vins déguster en premier? Comment se rendre à la X ième dégustation sans chanceler? Faut-il vraiment « cracher » le vin après y avoir goûté? Que faire entre deux dégustations? Faut-il goûter à tous les vins de même cépage au même moment? Notre chroniqueur Sylvain Vaillancourt, conseiller à la SAQ de Vaudreuil-Dorion et consultant sommelier, nous servira de guide afin de profiter au mieux de l’expérience du Salon et d’y faire des découvertes intéressantes. Il reste dix semaines avant la tenue du Salon. À chaque semaine, M. Vaillancourt nous fournira ses précieux conseils de connaisseur.

CHRONIQUE DE LA 10e SEMAINE AVANT LE SALON

Pour l’amateur novice, la dégustation de vin est un exercice qui peut sembler bien compliqué, cérémonieux et difficile a apprendre. On peut cependant résumer le tout en deux énoncés assez simples :

  • On ne peut juger un vin que l’on n’a pas goûté;
  • Parmi les vins dégustés, certains vont nous combler de bonheur, d’autres vont nous laisser plus ou moins indifférent alors que quelques uns… vont carrément nous déplaire!

C’est tout à fait normal et c’est dans la nature des choses.

Il existe plusieurs types de dégustation. Un juge aux Sélections Mondiales, un œnologue à l’emploi d’un producteur de vins, un commerçant en vins qu’il soit agent ou négociant et un amateur de vins ne dégustent pas avec le même objectif en tête. En lieu et place d’une dégustation commerciale ou technique, l’amateur vise le plaisir. Il veut avant tout juger globalement de la qualité du vin qu’il déguste. Premièrement, est-il exempt de défaut? Ensuite est-ce un vin ordinaire ou de grande qualité? Quel est son style (ou à quelle pastille de goût peut-il être associé) et est-ce que ce vin lui plait?

Comment déguster? La dégustation se fait par étapes, en faisant appel à tous nos sens; et bien oui… même l’ouie et le toucher. L’exercice sollicite également notre mémoire puisqu’il s’agit de comparer des vins entre eux.

sylvain-vaillancourt-background-etageresCette chronique qui va vous accompagner jusqu’au Salon des vins, le 18 mai prochain, se veut en quelque sorte un mode d’emploi qui mettra l’accent sur la dégustation et sur des conseils pratiques pour profiter au maximum des quelques heures passées au Salon et des rencontres que vous y ferez.

À la bonne vôtre et à la semaine prochaine.

Laisser un commentaire